Chômage : bonne nouvelle pour les demandeurs d’emploi en formation

Jan 26, 2022
admin

Le gouvernement prévoit de revaloriser la rémunération accordée aux demandeurs d’emploi en formation

Dans un projet de décret, transmis aux partenaires sociaux ce vendredi et que Capital a consulté, le gouvernement prévoit de revaloriser, au 1er avril de chaque année, la rémunération accordée aux demandeurs d’emploi en formation.

Voilà une nouveauté réglementaire qui va ravir certains demandeurs d’emploi. Un projet de décret, transmis aux partenaires sociaux ce vendredi 14 janvier et auquel Capital a eu accès, prévoit de revaloriser tous les ans, selon l’inflation, la rémunération perçue par certaines personnes au chômage suivant une formation. Pour rappel, les demandeurs d’emploi ne percevant pas d’allocation chômage et suivant une formation agréée par Pôle emploi peuvent être rémunérés, à condition que leur droit à indemnisation ait expiré avant leur entrée en formation. En mai 2021, pour la première fois en près de vingt ans, la rémunération de ces demandeurs d’emploi a été revalorisée. En fonction de leur âge ou encore de leur situation familiale, cette rémunération peut désormais aller de 200 à 1.932 euros net par mois.

Avec le projet de décret du gouvernement, cette rémunération sera donc bientôt revalorisée chaque année. Mais il faudra encore attendre pour pouvoir en profiter : la mesure ne doit entrer en vigueur que l’an prochain. Le texte prévoit plus exactement de revaloriser, à compter de 2023 et le 1er avril de chaque année, le montant de la rémunération des stagiaires de la formation. Le calcul se fera selon les modalités prévues à l’article L. 161-25 du code de la sécurité sociale. Ainsi, comme c’est déjà le cas pour le RSA, la prime d’activité, ou encore les allocations familiales, le niveau de la revalorisation de la rémunération des demandeurs d’emploi en formation sera fixé en fonction de l’évolution annuelle moyenne de l’inflation, hors tabac, publiée en mars de chaque année.

Article rédigé par Sarah Asali, sur capital.fr